Sciences Humaines et Sociales : Grenoble Alpes s’investit dans la valorisation

SHS

17.12.2018

Sciences Humaines et Sociales : Grenoble Alpes s’investit dans la valorisation

Les sciences humaines et sociales irriguent de manière intéressante start-ups à succès et grandes entreprises. Comment aider les enseignants-chercheurs du site Grenoble Alpes à participer de ce mouvement et améliorer les perspectives en valorisation de la recherche locale ? Quelques éléments de réponse avec la 9ème étude stratégique pilotée par Linksium et ses 4 établissements partenaires au sein du FNV*.

Les Sciences Humaines et Sociales – SHS – sont encore trop discrètes dans l’univers de la valorisation. Si à Grenoble Alpes les coopérations entre la recherche – universités, laboratoires, enseignants-chercheurs – et les acteurs du privé existent déjà, le site a fait le choix de s’investir encore davantage dans la valorisation, en créant de meilleures conditions de rencontre entre ces deux mondes, a rappelé Fabienne Martin-Juchat, Professeure des Universités, chargée de mission valorisation des SHS à l’Université Grenoble.
C’est dans cette optique-là, qu’il a été décidé de mettre en place une Maison de la création et de l’innovation destinée à la valorisation des recherches en SHS et qu’une première analyse du potentiel de valorisation de la recherche en SHS avait été réalisée. Grâce aux actions sous la bannière Link Grenoble Alpes, menées par Linksium, Université Grenoble Alpes, Grenoble INP, Université Savoie Mont-Blanc et le CNRS, une étude stratégique complémentaire a été réalisée, pour approfondir cette première analyse. Son but : décrypter quelques « success-stories » de valorisation de travaux en SHS pour en extraire des bonnes pratiques et les actions à mettre en œuvre.
Le 4 décembre, le cabinet DOWEL Stratégie a présenté ses principales conclusions.

Les 3 meilleurs aouts valorisation des SHS

« Nous avons pris en considération huit domaines d’application pour les SHS. En tenant compte de 3 critères potentiel de valorisation économique, nombre de projets de recherches lauréats, lien avec le territoire grenoblois trois domaines d’application ont paru particulièrement prometteurs : la santé, l’éducation et les marchés et organisations. » décrit Walid Lacidi, Consultant sénior chez Dowel Stratégie.

Valorisation en SHS, Walid Lacidi, Consultant chez Dowel Stratégie, explique les spécificités.

Quelles spécificités pour la valorisation en SHS ?

« Comparée à d’autres disciplines, plus habituées au transfert de technologies, la valorisation dans les SHS présentent deux spécificités. D’une part elle doit se rendre plus lisible et plus compréhensible. D’autre part, elle doit être plus proactive, pour mieux sensibiliser les partenaires possibles à son potentiel. Pour résumer : il faut qu’elle soit plus lisible et plus visible. » explique Paul Klein, Manager du bureau parisien de Dowel Stratégie.
« Les SHS s’intéressent aux thématiques essentielles pour la société. Il y a nécessité de les intégrer à différents moments de la vie des projets pour les rendre plus utiles à la société ou plus adaptés à une société humaine, dans laquelle on aurait envie de vivre. » commente l’étude Fabienne Martin-Juchat. Beaucoup de compétences des SHS sont présentes dans les start-ups qui fonctionnent très-très bien. Si le travail de « traduction » est fait pour faire comprendre au monde économique ce que font les laboratoires, cela pourrait être le cas pour d’autres projets émanant du site de Grenoble Alpes. « Aujourd’hui, ici à Grenoble Alpes on vise à construire un cercle vertueux de valorisation. Lorsque les entreprises créées sont stables, elles continuent à conserver des liens avec les laboratoires. Ce qui intéresse nos établissements, c’est de créer ce tissu d’interactions, bénéfique à tous. » conclut Fabienne Martin-Juchat.

Pour en savoir plus sur l’étude et recevoir le livre blanc, contactez-nous via notre e-mail contact@link-grenoble-alpes.fr.

>> Notez déjà dans vos agendas la Formation « Chercheurs SHS, comment protéger vos innovations pour mieux les valoriser ? », animée par l’INPI et la SATT Linksium, le 7 février 2019 à la SATT Linksium (31 rue Gustave Eiffel, Grenoble). Lien inscription