L’USMB veut renforcer le lien gagnant-gagnant avec le monde socio-économique de son territoire

Multisectoriel

07.06.2019

L’USMB veut renforcer le lien gagnant-gagnant avec le monde socio-économique de son territoire

Alors que l’Université qui fête ses quarante ans démultiplie ses activités de valorisation de la recherche depuis quelques années, une question a émergé : comment les entreprises de son territoire perçoivent ces actions. Premiers éléments de réponse, fort constructifs, avec une étude stratégique révélée ce printemps…

Avec ses 19 laboratoires de recherche et plus de 15 000 étudiants, l’Université Savoie Mont Blanc (USMB) est fortement investie dans ses missions d’enseignement et de recherche.
Ancrée dans son territoire et son époque, cette dernière décennie elle développe une autre voie de son action : ses liens avec le monde socio-économique. « L’USMB souhaite participer à la résolution des problèmes globaux de son territoire, en lien avec les citoyens et le tissu socio-économique. En 2017-18, nous avons ainsi réalisé 170 contrats de valorisation. » souligne Nicolas Forestier, le Vice-président valorisation de la recherche.

Quelle image de l’USMB auprès du monde socio-économique ?

Alors que l’USMB développe l’accompagnement du tissu socio-économique de son territoire, « en un mode gagnant-gagnant », comme l’a souligné récemment son Président Denis Varachin, une question est née : comment ces acteurs connaissent l’Université et qu’en pensent-ils ?
Pour en savoir plus, l’Université a sollicité une étude stratégique de réceptivité auprès des entreprises des territoires 73-74-01, lancée à l’automne 2018 dans le cadre des projets financés par le FNV*. Fin avril, le cabinet D&Consultants a partagé ses premiers résultats avec l’équipe présidentielle.

Nicolas Forestier, le VP valorisation de l’USMB, introduit l’étude stratégique de réceptivité

Bonne visibilité auprès des entreprises du territoire

Les données internes, une enquête réalisée auprès des entreprises ayant plus de 10 salariés et 19 entretiens approfondis, ont permis de dégager quelques renseignements fort intéressants.
En Savoie et Haute-Savoie, l’USMB a déjà collaboré avec plus de 5% d’entreprises. En Haute-Savoie l’Université affiche un excellent positionnement auprès des sociétés industrielles : 15,7% ont déjà collaboré avec l’un de ses laboratoires. Généralement, c’est dans les secteurs d’activité d’Ingénierie/ R&D et l’Industrie que les collaborations sont les plus nombreuses. Les secteurs Construction/BTP et Santé/Social/Assurances sont plus faiblement investis à ce jour.

La société Salomon souligne ainsi : « L’USMB s’adapte à nos besoins, ce qui n’est pas le cas de toutes les Universités. Les laboratoires savent apporter une réponse qui ne soit pas ‘mono-disciplinaire’ et permettent ainsi d’alimenter le pipe de nos produits d’innovation. »

Re-collaborer avec l’USMB ? 100% de « Oui » !

Près de 90% des répondants connaissent l’Université Savoie Mont Blanc. 28% ont déjà collaboré avec elle.
Constat majeur : toutes les entreprises qui ont déjà travaillé avec l’USMB sont prêtes à envisager une nouvelle collaboration ! Pourquoi ? Avant tout parce que l’Université a su apporter une réponse adaptée à la demande (47%), mais aussi pour sa flexibilité (20%), son respect du timing (20%) et sa réactivité (13%).
La société Salomon souligne ainsi : « L’USMB s’adapte à nos besoins, ce qui n’est pas le cas de toutes les Universités. Les laboratoires savent apporter une réponse qui ne soit pas ‘mono-disciplinaire’ et permettent ainsi d’alimenter le pipe de nos produits d’innovation. » En creux de ces résultats très positifs, on peut lire l’envie et l’aptitude des laboratoires à se projeter dans les préoccupations du monde économique, comme dans ses modes de procéder, de quoi sceller le pacte « gagnant-gagnant ».
Ces facteurs de satisfaction et leviers d’amélioration ont également été étudiés auprès des entreprises qui ont collaboré avec d’autres universités. L’analyse et la comparaison de ces scores a permis de dégager quelques observations intéressantes et des pistes d’amélioration.
Les thématiques d’intérêt pour les futures collaborations ont aussi été étudiées. Ces résultats soulignent la belle visibilité des thématiques phares de l’Université, notamment la Technologie, à travers ses diverses applications : Mécatronique, Énergie-Bâtiment, Numérique.
Forte de ces résultats l’Université va poursuivre les chantiers commencés et engage, en marge de leur diffusion, une phase active d’échanges avec son tissu socio-économique et politique. Plus que jamais, il est important que les entreprises de l’Ain et des Pays de Savoie sachent à qui s’adresser pour des collaborations constructives et fructueuses. ◼

=====
USMB et la valorisation en lien avec la SATT
Les chiffres émanant de Linksium confirment la montée en puissance de la valorisation au sein de l’Université Savoie Mont Blanc. 2 start-ups ont déjà été essaimées : Wens et Odonatech. Une dizaine de projets de transfert évolue dans les phases amont – en maturation ou en incubation – sans compter les nombreux lauréats du 6ème Challenge Out of Labs, qui préparent leur entrée en maturation, dont les rangs pourraient prochainement encore grossir, les délibérations du 7ème Challenge étant en cours.

=====
L’Université Savoie Mont Blanc en quelques chiffres clés

  • Création en 1979
  • 3 campus universitaires (Annecy, Bourget-du-Lac, Chambéry / Jacob-Bellecombette)
  • 15 000 étudiants
  • 7 structures de formation
  • 19 laboratoires
  • 300+ doctorants
  • 5 domaines de compétences transversaux
    • Sciences fondamentales, Terre, Environnement
    • Technologies : Mécatronique, Énergie-Bâtiment, Numérique
    • Entreprise, Gouvernance, Responsabilités
    • Comportements, Images, Cultures et sociétés
    • Montagne, Tourisme, Sport, Santé
  • 1 Pôle touristique d’excellence “montagne inventive”
  • 1 Fondation universitaire
  • 1 Club des Entreprises

* Cette étude a bénéficié d’une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme des Investissements d’Avenir, action « Valorisation-Fonds national de valorisation » portant la référence ANR-10-SATT-0014-50

@ Crédits photos : Aleksandra Bogdanovic-Guillon