L’affluence record pour le 7ème Challenge Out Of Labs

Multisectoriel

21.05.2019

L’affluence record pour le 7ème Challenge Out Of Labs

Mi-mai, le jury du 7ème Challenge Out of Labs de la SATT Linksium a auditionné les pitchs des 34 projets ayant relevé le défi. Quels lauréats rejoindront les 82 élus des 6 premières éditions de cet appel à projets ? En attendant les avis des experts de valorisation qui analysent des dossiers, voici ce qui marque déjà ce nouvel appel à projets.

Le 16 mai 2019, les locaux de Linksium recevaient les traditionnels pitchs des candidats du Challenge Out of Labs. Alors que l’exercice a été finement rodé en 6 éditions, il a fallu le réinventer ! Pour cause : l’afflux record des projets – portant à 178 le total des candidats ayant postulé en 7 Challenges ! – et le recours aux vidéos et à la vidéoconférence pour les porteurs disséminés dans les salons, notamment à VivaTech. Alors qu’est ce qu’il nous faut retenir à l’issue de cette journée de pitchs, qui a vu défiler 34 projets ?

Pitchs du 7ème Challenge Out of Labs, en mai 2019

Les 3 catégories à l’honneur

Premier constat : les 34 candidats couvrent les trois catégories, avec une répartition parfaite entre les chercheurs (17) et les entrepreneurs (17).
La catégorie entreprises innovantes marque un saut notoire, avec cinq candidatures ! En trois éditions, cette catégorie originale et osée, qui invite les entreprises dans le giron d’une SATT, a décidément su trouver un public.

De nouveaux viviers

Si, en toute logique, la majorité des projets vient de la région Auvergne Rhône-Alpes, comme le 6ème Challenge, celui-ci a aussi su susciter une participation significative des entrepreneurs parisiens.

Côté laboratoires, la SATT se réjouit de constater que son vivier ne se tarit pas ! En 7 appels à projets, Linksium a recueilli 90 projets issus des laboratoires de Grenoble-Alpes. Cette très belle moisson témoigne du grand potentiel de valorisation des recherches menées par les laboratoires du territoire, car il faut compter, en plus, avec tous les projets qui sont venus se faire connaître « au fil de l’eau ».

Particularité du 7ème Challenge Out of Labs : les 17 candidatures de chercheurs proviennent de 16 laboratoires, dont 3 qui n’avaient encore jamais relevé ce défi.

Santé en tête d’une grande variété de thèmes

Les pitchs du 16 mai offrent une grande variété de sujets. La thématique santé a été fortement représentée, avec au moins la moitié des projets qui avait un lien avec ce domaine. Des thématiques particulièrement « tendance » ont également été présentes, telles les nanosatellites et les solutions « green ». l’intelligence artificielle, déclinée au service de nombreuses thématiques, usuelles, comme originales, comme les RH.

L’intelligence artificielle, s’est révélée – une fois de plus – très porteuse. Auprès des projets grenoblois, comme d’ailleurs, elle est déclinée au service de nombreuses thématiques, usuelles ou plus originales, comme les RH. Cette tendance revêt un sens fort intéressant pour Grenoble-Alpes, dont l’institut 3IA, a été labellisé fin avril, autour de deux thèmes de recherche privilégiés : l’IA du futur et l’IA pour l’humain et l’environnement.

Un appel à projets atypique

Challenge Out of Labs : chaque projet reçoit des commentaires personnalisés

La promesse du Challenge Out of Labs est d’apporter une aide efficace aux projets en quête de décollage, à tout stade d’avancement. Aussi, l’accompagnement des lauréats démarrera dès la publication des résultats, début juin. Avant cela, tous les candidats ayant pitché, recevront les conseils du jury, composé des équipes de Linksium – experts en maturation, incubation, accélération et PI – des représentants des quatre établissements de recherche et des partenaires Bpifrance et la DRRT (Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie).
Le Challenge Out of Labs est un appel à projets de la SATT Linksium, l’Université Grenoble Alpes (UGA), l’Institut Polytechnique de Grenoble (Grenoble INP), l’Université Savoie Mont-Blanc (USMB) et le CNRS, en partenariat avec la DRRT et Bpifrance.
Les lauréats emportent un accompagnement sur-mesure, qui vise à booster leurs chances de décrocher l’un des trois programmes de suivi et de financement de Linksium :

Lectures associées :
> Le site dédié au Challenge Out of Labs
> Quel profil type pour un chercheur-valorisateur ?
> « Aujourd’hui, j’ai ma feuille de route pour 5 ans » et d’autres atouts du Challenge Out of Labs vu par un lauréat entrepreneur
> Challenge Out of Labs, répond aux besoins des entrepreneurs qui lancent leur start-up